Accéder directement au contenu

« La responsabilité musicale »

Entrevue avec le batteur et compositeur de jazz Devin Gray

Pour le musicien et compositeur de jazz Devin Gray, la musique est plus qu'une passion et une carrière, c'est une responsabilité. Âgé de 32 ans seulement, Devin trouve l'inspiration dans les grands jazzmen de tous âges, dont David Liebman. Nous avons interrogé Gray sur le pouvoir de la musique et sur sa vie en tant que batteur renommé de la scène jazz new-yorkaise.

Q : D'où vient votre inspiration musicale?

Gray : La réponse courte est l'interaction entre la nature, les villes et les gens avec qui je travaille. New York a beaucoup à offrir, mais quand je retourne dans le Maine, cela me donne une autre perspective. Autre chose que j'aime, c’est voyager. J'aime rencontrer des personnes de cultures différentes et découvrir leur façon de vivre. Voyager a manifestement une incidence sur la musique que je crée.

Q : De quelle manière décririez-vous votre style musical?

Gray : La plus grande part vient de l'expérimentation. Si je n'avais que quelques mots pour le décrire, je dirais que c'est vivant, interactif, risqué, réfléchi et coloré. Ma musique en tant que compositeur se situe quelque part entre la musique pop, le classique contemporain et l’improvisation jazz. Elle s’alimente de diverses sources, dont la recherche et la réflexion contemplative. Par exemple, je pense à la façon dont la musique reflète ce que je fais de ma vie et les gens avec qui je travaille.

Q : Quels musiciens ont influencé votre musique?

Gray : Mes musiciens préférés sont extrêmement talentueux et pertinents dans ce qu'ils font, tout en restant vraiment humbles. Leur approche est toujours empreinte de légèreté et de fraîcheur créative. Lorsque vous travaillez avec eux, vous avez le sentiment de réaliser quelque chose de très important avec vos meilleurs amis. Certains des musiciens avec lesquels j'ai eu cette impression étaient les saxophonistes Tony Malaby, Gary Thomas et David Liebman, et le bassiste Michael Formanek.

Q : En parlant de David Liebman, comment vous êtes-vous rencontré?

Gray : J'ai rencontré David pour la première fois lors de mes études supérieures alors qu'il dirigeait le programme à la Manhattan School of Music. Étant son élève, j'ai eu la chance d’avoir un aperçu beaucoup plus proche de son esprit. C’est un penseur remarquable et un interprète fascinant. C’est un artiste imposant qui est avisé, téméraire et contrôlé. Ses conseils quand nous étions étudiants étaient tellement vrais et opportuns. Quand j'ai finalement eu l'occasion de jouer avec lui, tout cela a eu encore plus de sens. Il est très encourageant envers la jeune génération qui se lance dans des carrières de jazz.

Q : Quel musicien, vivant ou mort, aimeriez-vous rencontrer?

Gray : Miles Davis. Il avait cette énergie et cet esprit presque palpable. Ce que j’aime le plus chez lui c’est son sens artistique global. Il était présent dans le sens où il a littéralement tout fait, y compris la façon dont il jouait sa musique avec ses collègues musiciens et comment il la révélait au public.

Q : Sur quels projets travaillez-vous ces derniers temps?

Gray : Il y a beaucoup de projets. Mon groupe a sorti un album, « RelativE ResonancE », au début de juin 2015. J'ai aussi écrit de la musique pour huit musiciens. Mais dans ce cas, je ne jouais pas de la batterie, je conduisais la musique, une expérience vraiment intense. Pour moi, c'est un super luxe de pouvoir être batteur et compositeur.

Q : De quelle manière croyez-vous que la musique touche nos vies?

Gray : Ça vous fait vraiment « ressentir », vous savez? Ça peut changer complètement l’énergie de vie en bien ou en mal, en un rien de temps. Et surtout, je pense que ça fait profondément écho dans votre corps et dans votre âme.

Q : Comment le son haute résolution améliore-t-il l’écoute du jazz?

Gray : Les gens (moi y compris) qui travaillent avec le son, au sens propre, pour gagner leur vie savent que la qualité sonore est très précieuse et peut vraiment changer l'expérience d'écoute. Écouter une mauvaise qualité de son peut littéralement vous épuiser. Si la musique doit jouer une grande part de votre vie, il est important de ne pas se laisser empêtrer par le manque de qualité.

Articles Nouveautés musicales

Musique vivante : tendances et nouvelles pour mélomanes et audiophiles.