Accéder directement au contenu

PRINCIPES DE BASE DES OBJECTIFS

Ouverture, valeurs F et profondeur

Ouverture et exposition

L'ouverture d'un objectif, qui porte aussi le nom de diaphragme ou d'iris, est une pièce mécanique conçue pour offrir une ouverture de taille variable pour le chemin optique afin de contrôler la quantité de lumière dans l'objectif. L'ouverture et la vitesse d'obturation sont les deux moyens principaux de contrôler l'exposition : pour une vitesse d'obturation donnée, un éclairage plus faible nécessitera une ouverture plus grande afin de faire entrer plus de lumière sur la plaque du capteur d'image alors qu'un éclairage plus intense nécessitera une ouverture plus petite pour une exposition optimale. Il est également possible de conserver le réglage d'ouverture constant et de modifier la vitesse d'obturation pour des résultats similaires. Toutefois, la taille de l'ouverture détermine également la concentration des faisceaux de lumière dans l'objectif, ce qui influence directement la profondeur de champ. Ainsi vous devez contrôler à la fois l'ouverture et la vitesse d'obturation pour créer les effets souhaités pour vos images.

Mathématiques (valeur F)

- Informations techniques -

La valeur F est la distance focale de l'objectif divisée par le diamètre effectif de l'ouverture. Ainsi, dans le cas d'un objectif G 35 mm F1.4, lorsque l'ouverture est réglée à son maximum de F1.4, le diamètre effectif de l'ouverture sera de 35 ÷ 1,4 = 25 mm. Il est important de noter que lorsque la distance focale de l'objectif change, le diamètre de l'ouverture en fonction de la valeur F change également. Par exemple, une ouverture de F1.4 pour un téléobjectif de 300 mm nécessiterait un diamètre d'ouverture effectif de 300 ÷ 1,4 ≈ 214 mm. Selon ces données, il serait nécessaire de construire un énorme téléobjectif, ce qui se refléterait sur son prix. C'est la raison pour laquelle vous ne retrouvez pas beaucoup de téléobjectifs avec des ouvertures maximales élevées. Connaître le diamètre d'ouverture réel n'a pas d'utilité directe pour le photographe, mais il est tout de même pratique d'en comprendre le principe.

Valeur F ou ouverture

Tous les objectifs présentent une ouverture maximale et minimale, définies comme une valeur F. C'est toutefois l'ouverture maximale qui est la plus fréquemment décrite dans les caractéristiques d'objectif. Par exemple, l'objectif G 35 mm F1.4 de Sony est un objectif de 35 mm (la distance focale, nous y reviendrons plus tard) avec une ouverture maximale de F1.4. Toutefois, que signifie exactement l'expression « F1.4 »? Consultez l'encadré sur la valeur F pour les détails techniques, mais pour une compréhension pratique, il est suffisant de savoir que F1.4 sera vraisemblablement la valeur la plus élevée que vous retrouvez pour les objectifs généraux. Les objectifs dotés des ouvertures de F1.4, de F2 ou de F2.8 sont normalement considérés comme étant rapides ou lumineux.

Les valeurs F standard qu'on retrouve pour les objectifs d'appareil photo sont : 1,4, 2, 2,8, 4, 5,6, 8, 11, 16, 22 et parfois 32 (pour le mathématicien en vous, il s'agit de puissances de la racine carrée de 2). Ces chiffres correspondent à des crans discrets, mais on retrouve également des crans fractionnels, comme la moitié ou le tiers d'un cran. L'augmentation de l'ouverture d'un cran complet double la quantité de lumière qui entre dans l'objectif, alors que la réduction d'un cran réduira de moitié cette quantité.

[1] Ouverture effective (taille de la pupille d'incidence) [2] ouverture [3] distance focale Remarque : Les valeurs d'ouverture et de distance focale dans l'illustration sont approximatives.

Ouverture et profondeur de champ

La profondeur de champ réfère à la plage des distances entre l'appareil photo et les objets photographiés pour laquelle les sujets seront suffisamment nets.

Dans les exemples extrêmes de profondeur de champ étroite, la profondeur du sujet mis au point peut être de seulement quelques millimètres. À l'opposé, certaines photos de paysage peuvent présenter une profondeur de champ très profonde, le tout présenté de manière nette, de ce qui se trouve juste devant l'appareil jusqu'aux éléments à plusieurs kilomètres. Le contrôle de la profondeur de champ est une des techniques les plus utiles pour exprimer la créativité du photographe.

Essentiellement, les ouvertures plus grandes produisent une profondeur de champ plus étroite. Ainsi, si vous souhaitez saisir un portrait avec un arrière-plan flou, vous devrez utiliser une grande ouverture. Il y a cependant d'autres facteurs qui entrent en jeu. Les objectifs avec une distance focale plus grande sont normalement capables de produire des profondeurs de champ plus étroites (en particulier, comme nous l'avons vu plus haut, car une ouverture de F1.4 pour un objectif de 85 mm, par exemple, sera beaucoup plus grande que pour une ouverture de F1.4 pour un grand-angle de 24 mm). La distance entre les objets de la scène photographiée aura de plus un effet sur la profondeur de champ perçue.

Ouverture (de gauche à droite) : ouvert (large) à fermé (petite) Profondeur de champ (de gauche à droite) : d'étroit à profond

Trois éléments importants pour une défocalisation efficace

- Conseils de prise de vue -

Les plus belles images sont probablement celles prises avec un magnifique flou en arrière-plan, qui nécessite un objectif lumineux et une ouverture totale. C'est la base. Il arrive toutefois que l'ouverture seule ne soit pas suffisante pour produire les résultats souhaités. En deuxième lieu, il est important de considérer la distance entre le sujet et l'arrière-plan. Si l'arrière-plan est rapproché de votre sujet, ce premier peut se retrouver très près de la profondeur de champ de votre sujet, ce qui ne sera pas suffisant pour sa défocalisation. Autant que possible, assurez-vous d'une distance suffisante entre votre sujet et l'arrière-plan. En troisième lieu, la distance focale de l'objectif peut également entrer en jeu. Comme mentionné précédemment, il est plus facile d'obtenir une profondeur de champ étroite avec des distances focales plus longues. Vous pouvez alors tirer avantage de cette caractéristique. Plusieurs photographes considèrent les distances focales entre 75 et 100 mm comme idéales pour les portraits avec un arrière-plan défocalisé.