PRINCIPES DE BASE DES OBJECTIFS

Terminologie des objectifs

[FL] Lentille en fluorine / [Super ED] Verre Super ED (à dispersion ultra-faible) / [ED] Verre ED

Les objectifs fabriqués avec du verre optique classique pouvant présenter une aberration chromatique, ce qui produit des images avec moins de contraste, une moins bonne qualité de couleurs et une moins bonne résolution. Pour contrecarrer ce problème, le verre ED a été mis au point et est utilisé dans certains objectifs. Cela améliore substantiellement l’aberration chromatique aux plages de zoom téléobjectif et offre un meilleur contraste sur toute l’image, même en grande ouverture. Le verre super ED et les lentilles en fluorine offrent une meilleure compensation de l’aberration chromatique. La fluorine étant plus légère que le verre optique classique, cela réduit le poids de l’objectif.


[1] Verre [2] Verre ED [3] Verre Super ED et lentilles en fluorine [4] Plan focal

[Asphérique] Lentille asphérique

L'aberration sphérique est un léger désalignement des rayons lumineux sur le plan de l'image créé par les éléments sphériques simples et la différence de réfraction des différents points de celui-ci. Ce désalignement peut nuire à la qualité d'image dans le cas des objectifs à grande ouverture. La solution pour contrer le problème est d'utiliser des éléments optiques asphériques à proximité du diaphragme afin de restaurer l'alignement sur le plan de l'image. Ainsi, il est possible de préserver la netteté et le contraste, et ce, même à grande ouverture. Les éléments asphériques peuvent également être utilisés à d'autres endroits dans le cheminement optique afin de réduire la distorsion. Ainsi, les éléments asphériques conçus avec soin peuvent diminuer le nombre total d'éléments requis et réduire de la sorte la taille et le poids de l'objectif.


[1] Lentille sphérique [2] Lentille asphérique [3] Plan focal

[XA] Lentille XA (asphérique extrême)

Les éléments asphériques sont beaucoup plus difficiles à produire que les éléments sphériques. Les nouveaux éléments asphériques extrêmes (XA) permettent de produire une surface d'une précision extrême de 0,01 micron grâce à une technologie de fabrication novatrice. Ainsi, il est possible d'obtenir une résolution et de magnifiques bokeh sans précédent.


[1-1] Surface de lentille asphérique standard [1-2] Effet bokeh non désiré [2-1] Surface de lentille asphérique extrême (XA) [2-2] Superbe effet bokeh

[AA] Objectif asphérique avancé

Les éléments asphériques avancés (AA) sont une variante évoluée des lentilles présentant un ratio d'épaisseur très élevé entre le centre et la périphérie. Ces éléments sont cependant très difficiles à construire et dépendent des technologies de production de modèle très avancées afin d'obtenir la précision requise pour la forme et la surface. Ces éléments améliorent substantiellement la reproduction et le rendu.

[APD] Apodisation

« Dans un objectif classique, la quantité de lumière captée à la périphérie de l’objectif est à peu près égale à la quantité de lumière au centre. Il en résulte des points uniformément nets en « b » et « c », dans la figure ci-dessous. Toutefois, un filtre spécial appelé « élément optique d’apodisation » capte moins de lumière à la périphérie de l’objectif, d’où une diffusion sur les bords des points à la place. Une défocalisation lissée est obtenue grâce à cette caractéristique optique.

Numéros T
Comme l’objectif STF doté de l’élément optique d’apodisation capte moins de lumière globalement que les objectifs classiques, les valeurs F sont remplacées par des numéros T (transmission). Dans la pratique, ces deux types de valeurs sont interchangeables pour déterminer l’exposition. »

[1] Objectif STF [2] Objectif classique [3] Élément optique d’apodisation [4] Défocalisation d’objectif STF (autour du point de focalisation « a ») [5] Défocalisation classique (autour du point de focalisation « a »)

[Nano AR] Nano-revêtement antireflet

La technologie avancée de nanorevêtement antireflet développée par Sony produit un revêtement d'objectif doté d'une nanostructure particulière permettant une transmission précise de la lumière tout en supprimant de façon efficace les reflets et les effets fantômes. Les caractéristiques de suppression du nanorevêtement antireflet sont supérieures aux revêtements antireflets traditionnels, y compris des revêtements utilisant une nanostructure, pour une remarquable amélioration de la clarté, du contraste et de la qualité globale de l'image.


[1] Lumière incidente [2] Lumière réfléchie [3] Lumière transmise [4] Verre [5] Revêtement antireflet [6] Nano-revêtement antireflet

Avec nanorevêtement antireflet

Avec nanorevêtement antireflet

Sans nanorevêtement antireflet

Sans nanorevêtement antireflet

[Revêtement F] Revêtement fluorite

L'eau, la boue, l’huile, les marques de doigts et autre contaminants peuvent adhérer à l’élément avant exposé d’un objectif, ce qui peut non seulement compromettre la qualité de l’image, mais dans certains cas, cela peut également endommager l’objectif. Sony offre une solution puissante : un revêtement fluor appliqué sur l’élément avant, lequel augmente l’angle de contact du liquide, réduit la mouillabilité de l'objectif et en repousse les contaminants avec efficacité. La saleté à base d’eau ou d’huile qui se dépose sur l’objectif peut alors facilement être essuyée. En plus de protéger les objectifs de valeur, le revêtement fluor permet d’avoir l’esprit en paix lorsqu’il s’agit de propreté de l’objectif sur le terrain.

Revêtement ZEISSMDT* 

La technologie de revêtement d’objectif (évaporation sous vide d’une fine couche sur la surface de l’objectif pour réduire les réflexions et maximiser la transmission) est à l’origine un brevet de ZEISS. La société ZEISS a également développé des revêtements multicouches pour lentilles photographiques, technologie aujourd’hui appellée « revêtement T* ».

Avant l’utilisation d’un revêtement, un fort pourcentage de lumière entrante était réfléchi par la surface de l’objectif, ce qui réduisait la transmission de lumière et rendait difficile la conception d’objectifs à plusieurs éléments optiques. Les revêtements efficaces permettent des conceptions plus complexes aux performances bien meilleures. La réduction de la réflexion interne minimise la lumière parasite et augmente le contraste.

Le revêtement ZEISS T* n’est pas appliqué sur tous les objectifs. Le symbole T* est apposé seulement sur les objectifs constitués de plusieurs éléments optiques, dont les performances nécessitent tout ce chemin optique. C’est donc une garantie de très grande qualité.


[1] Source de lumière [2] Capteur d’image [3] Réflexion réduite

Revêtement multicouche

Une grande partie de la lumière qui atteint le verre optique est transmise au capteur. Toutefois, une petite quantité est réfléchie par la surface de la lentille, ce qui peut causer des effets de lumière parasite et des effets fantômes. Afin d'éviter ce problème, une fine couche de revêtement antireflet doit être appliquée à la surface de l'objectif. Les objectifs α utilisent un revêtement multicouche exclusif afin de résoudre efficacement ces problèmes pour une vaste gamme de longueurs d'onde.

[IF] Mise au point interne

Seuls les groupes central et arrière du système optique se déplacent lors de la mise au point, de sorte que la longueur totale de l’objectif reste constante. Ce procédé offre plusieurs avantages, notamment la rapidité de l’autofocus et la courte distance minimale de mise au point. De plus, le fait que le filetage du filtre à l’avant de l’objectif ne pivote pas est très pratique lorsque vous utilisez un filtre polarisant.

[PZ] Zoom motorisé

Les objectifs à monture α de Sony qui présentent un zoom motorisé offrent un meilleur contrôle et potentiel artistique pour les créateurs de film grâce à un zoom fluide et constant, difficile à obtenir manuellement. D'autres détails tels l'accélération et la décélération fluides sont également importants, sans compter l'excellent suivi du sujet. Ces caractéristiques sont possibles grâce à un amalgame de technologies tirées des caméscopes et d'innovations de pointe, de la conception optique et mécanique à la technologie d'actionneur propre à Sony. Tout cela est intégré avec les procédés manufacturiers précis de Sony. Le zoom interne est une autre caractéristique intéressante : la longueur de l'objectif reste constante pendant le zoom et le barillet ne tourne pas. Ceci est particulièrement intéressant lors de l'utilisation d'un filtre polarisé et des autres filtres qui doivent rester fixes, sans avoir recours à un support supplémentaire.

[SMO] Smooth Motion Optics

SMO (Smooth Motion Optics) est un concept optique Sony s’appliquant aux objectifs interchangeables visant à obtenir les meilleures qualité d’image et résolution possibles pour les séquences vidéo.

SMO permet trois corrections qui sont essentielles pour la réalisation de films :

- La variation d’angle de vue (instabilité de l’angle de vue pendant la mise au point) est réduite efficacement par un mécanisme de mise au point interne de précision.

- Les légers décalages de mise au point susceptibles d’apparaître lors du zoom sont éliminés grâce à un mécanisme spécifique d’ajustement du suivi.

- Les mouvements latéraux de l’axe optique pendant le zoom sont éliminés par un mécanisme interne du zoom qui conserve la longueur d’objectif constante à toutes les distances focales.

Le niveau de précision requis exige à la fois une conception rigoureuse et un contrôle permanent lors de la fabrication; mais les avantages des objectifs à grande ouverture pour la réalisation de vidéos, en particulier avec des capteurs grand format, sont spectaculaires et en valent vraiment la peine.

[IZ] Zoom interne

Type de procédé de zoom de l’objectif. L’avantage du zoom interne est que la longueur de l’objectif reste constante pendant le zoom, et que le barillet ne tourne pas donc les polariseurs et autres filtres dépendant de la position peuvent être utilisés sans avoir besoin d’un support supplémentaire.

[LR MF] MF Réponse linéaire

La fonction MF Réponse linéaire affine le contrôle de la mise au point manuelle. La bague de mise au point a une résolution ultra-sensible qui suit avec précision le réglage de l’utilisateur lors de la mise au point manuelle. MF Réponse linéaire effectue aussi une mise au point intuitive, quasiment équivalente à la mise au point manuelle mécanique. La mise au point change de façon linéaire en réponse à la rotation de la bague de mise au point, donnant à l’utilisateur l’immédiateté de contrôle nécessaire pour une mise au point manuelle rapide et précise.

[Floating F] Mise au point flottante 

Le mécanisme de mise au point flottante permet d’obtenir une haute résolution constante, de l’infini à la distance de mise au point la plus proche. Cela contribue à réduire tous les types d’aberration à des niveaux minimum et permet ainsi de maintenir netteté et haute résolution, de la mise au point à l’infini pour les paysages, par exemple, jusqu’à la mise au point rapprochée pour les portraits et sujets similaires.

[XD LM] Moteur linéaire XD (dynamique extrême)

Le moteur linéaire XD (dynamique extrême) a été conçu pour fournir davantage de poussée et d’efficacité que les précédents types afin de tirer au maximum profit des performances de vitesse des boîtiers d’appareil photo actuels et futurs, qui évoluent rapidement. Le design du moteur linéaire et la disposition de ses composants ont été soigneusement révisés pour augmenter significativement la poussée.

[DDSSM] Moteur direct à ondes supersoniques

Le nouveau système DDSSM assure un positionnement exact du lourd matériel utilisé pour le format plein cadre, permettant ainsi une mise au point précise malgré la très faible profondeur de champ de l'objectif. Très silencieux, il est aussi idéal pour la réalisation de vidéos, lorsque la mise au point change sans cesse d'une scène à l'autre.

[RDSSM] Moteur de bague à ondes supersoniques

RDSSM est un moteur piézoélectrique qui permet un fonctionnement fluide et silencieux de la mise au point automatique. Le moteur génère un couple élevé à rotation lente et fournit des réponses immédiates d’arrêt et de démarrage. Il est également extrêmement silencieux. Les objectifs dotés d’un moteur RDSSM intègrent également un détecteur de position qui identifie directement la quantité de rotation de l’objectif, facteur qui améliore la précision de l’autofocus.

Le moteur RDSSM est constitué d’un rotor (gauche) et d’un stator (droite) sur lesquels les éléments piézoélectriques sont montés.

[LM] Moteur linéaire

Les moteurs linéaires spécialement conçus fournissent un entraînement électromagnétique direct sans contact du groupe de lentilles de l’objectif pour un fonctionnement extrêmement silencieux et réactif. Le fonctionnement silencieux, la réponse rapide et la précision de freinage du système d’entraînement linéaire sans contact ne sont pas seulement un avantage pour la photographie, mais offrent la fluidité et le silence nécessaires aussi aux cinéastes. 

[SAM] Moteur d’autofocus fluide

Plutôt que d'utiliser le moteur de mise au point du boîtier de l'appareil photo, les objectifs SAM présentent un moteur de mise au point intégré qui gère le groupe des éléments de la mise au point. Ce moteur dirige ainsi directement la rotation du mécanisme de mise au point, et l'opération est beaucoup plus fluide et silencieuse que dans le cas des systèmes de mise au point conventionnels.

[STM] Moteur pas-à-pas

Un moteur pas-à-pas (STM) est un moteur doté d’un mécanisme qui divise l’opération de rotation en un certain nombre de pas, pour une rotation contrôlée. Il tourne d’un pas chaque fois qu’il reçoit une impulsion électrique. Il permet à l’objectif de focaliser en douceur et silencieusement lors de la prise de photos ou de films.

[FHB] Bouton de verrouillage de la mise au point 

Après avoir ajusté la mise au point au réglage voulu, vous pouvez appuyer sur ce bouton du barillet d'objectif afin de verrouiller l'objectif en place à cette distance de mise au point. La fonction de prévisualisation peut également être attribuée à ce bouton au moyen des réglages personnalisés de l'appareil.

[FRL] Limiteur de plage de mise au point

Cette fonction vous fait économiser du temps lors de la mise au point automatique en définissant une limite pour la plage de mise au point. Pour les objectifs macro, cette limite peut être près ou loin de la plage (comme illustré). Pour le SAL70200G, la limite est définie pour les plages éloignées. Pour le SAL300F28G, la mise au point peut être limitée à une plage éloignée ou à une plage personnalisée.

[Bague I/A] Bague d’iris/ouverture 

La bague d’iris/ouverture permet un contrôle intuitif de l’ouverture. Elle fournit un contrôle continu de l’ouverture d’une maniabilité exceptionnelle.

[Cran I/A] Commutateur de déclic d’iris/ouverture 

Une bague d’iris/ouverture fournit l’immédiateté et la réactivité dont les professionnels ont besoin en photographie et vidéographie. Un commutateur ON/OFF permet d’engager ou de débrayer les butées à déclic de la bague d’ouverture, selon les besoins. L’activation des déclics fournit une rétroaction tactile qui peut faciliter la perception du réglage de la bague et s’avère donc un bon choix pour la photographie. Quand les déclics sont désactivés, la bague d’ouverture tourne de façon fluide et silencieuse, ce qui est adapté pour le tournage de films.

[ZRDSL] Commutateur de sens de rotation du zoom 

Sens de rotation de la bague de zoom commutable. Une simple manipulation mécanique permet de changer le sens de rotation de la bague de zoom selon les préférences de l’utilisateur.

[OSS] SteadyShot optique 

Les modes SteadyShot optique fournis facilitent la capture d’images nettes lors de la prise de vues à main levée en diverses conditions. Par exemple, le Mode 2 de stabilisation facilite la prise de vues panoramiques dynamiques, et le Mode 3 fournit une image dans le viseur plus stable ce qui facilite le suivi et le cadrage.

[OSS mode] Mode SteadyShot optique

Les modes SteadyShot optique fournis facilitent la capture d’images nettes lors de la prise de vues à main levée en diverses conditions. Par exemple, le Mode 2 de stabilisation facilite la prise de vues panoramiques dynamiques, et le Mode 3 fournit une stabilisation optimale pour le suivi et la prise de vues d’actions sportives dynamiques et imprévisibles.

[DMR] Design résistant à la poussière et à l'humidité 

L’objectif est conçu pour résister à la poussière et à l’humidité assurant un fonctionnement fiable pour les prises de vues en extérieur dans des conditions difficiles.

[Circulaire] Ouverture circulaire 

En général, si l'ouverture a recours à 7, à 9 ou à 11 lames, alors la forme de l'ouverture correspond à un polygone à autant de côtés pour les petites ouvertures. Cela peut avoir certains effets indésirables, car la défocalisation des sources de lumière s'affiche comme un polygone, et non comme un cercle. Les objectifs α peuvent outrepasser ce problème grâce à une conception unique qui garde l'ouverture presque parfaitement circulaire, et ce, pour les réglages complètement ouvert jusqu'à la fermeture quasiment complète à seulement 2 crans. Il en résulte une image défocalisée plus fluide et naturelle.


Comparaison de conception de l’ouverture [1] Ouverture classique [2] Ouverture circulaire